Les arts martiaux testés par la science.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les arts martiaux testés par la science.

Message  Taxam le Mar 10 Fév - 19:18

Lorsque l'on parle d'AM, les seules infos que l'on possède proviennent des pratiquants eux même. Cette transmission du savoir et du folklore qui l'entoure a permi de faire connaître ces pratiques au plus grand nombre. Cependant, plus le message se diffuse, plus il se déforme donnant des anecdotes plus ou moins irréelles alimentant les phantasmes des pratiquants que nous sommes.

Finalement, assez peu d'études sérieuses ou tout au moins référencées et reconnues par la communauté scientifiques sont utilisées pour décrire les arts martiaux et pratiques associées. Or, de très nombreuses équipes scientifiques planchent sur les arts martiaux et domaines associées.

Ce que je me propose donc de faire ici est une revue régulière des articles scientifiques les plus récents touchant de plus ou moins prêt les arts martiaux et sports de combat. Il est évident que ma propre interprétation des choses transparaîtra et provoquera un léger biais d'interprétation mais comme je mettrai systématiquement les références des articles, vous pourrez aller vous même vous faire une idée sur le sujet.
Pour simplifier la lecture, je présenterai un résumé de chaque article et les principaux résultats y étant associés (avec figure si elles sont accessibles).
Le facteur d'impact du journal (reflétant sa qualité dans le domaine) sera également donné avec celui du meilleur journal du domaine pour vous faire une idée du sérieux (ou pas) de l'article.




Le premier article que je vais présenter fera écho à un débat que nous avions eu sur la dangerosité du MMA.


Il a été publié dans "British journal of sports medecine" en Août 2008 (facteur d'impact 2.46/3.4( pour "Sports medecine") .
Auteurs : Ngai KM, Levy F, Hsu EB. Department of Emergency Medicine, The Johns Hopkins Medical University, Baltimore, MD 21209, USA.




Titre :



Injury trends in sanctioned mixed martial arts competition: a 5-year review from 2002 to 2007.

Résumé :

Dans cette étude, les chercheurs ont étudié la fréquence d'apparitions de blessures au cours de combats officiels de Mix Martial Arts sur une période de 5 ans allant de Mars 2002 à Septembre 2007. 1207 combattants ont été suivis au cours de cette période.

Les résultats ont été les suivants: sur 635 combats, 300 des 1207 combattants ont été blessés ce qui fait environ 23,5%. La plupart de ces blessures sont des traumatismes mineurs de type coupures ou des blessures au niveau des membres supérieurs. Des blessures plus sévères ont été subies avec un ration de 3% mais aucune d'elles n'ont conduit à la mort ou à une incapacité à recommencer le sport. Ils ont également observés que ni l'âge, ni l'expérience, ni le poids n'influaient de manière statistiquement
significative sur l'apparation de blessures en cours de combat.
Leur conclusion a été que le MMA n'était pas plus dangereux qu'un autre sport de combat et que le risque d'être gravement blessé dans une compétition officielle restait bas. Ils admettent qu'il faut toutefois réaliser de nouvelles études pour s'assurer que ça reste vrai.

Taxam
Admin
Admin

Nombre de messages : 175
Age : 33
Localisation : Rebigue
Date d'inscription : 13/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://toulouzen.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts martiaux testés par la science.

Message  Taxam le Mar 10 Fév - 19:19

L'article suivant a été publié dans le même journal mais en février 2006.

Il s'intitule :

No holds barred sport fighting: a 10 year review of mixed martial arts competition.

Buse GJ.
Cannon USAF Clinics, Aerospace/Preventive Medicine, Clovis, NM 88103, USA. george.buse@cannon.af.mil

Br J Sports Med. 2006 Feb;40(2):169-72.


Résumé :

L'auteur de cette étude a cherché à déterminer la dangerosité de ce sport en étudiant le type d'évènements provoquant la fin d'un combat. L'étude a été réalisée à partir de vidéos de combat sur une durée de dix ans: novembre 1993 à novembre 2003 autant au Japon qu'aux Etats-Unis. Sur 682 matchs, 182 (28.3+/-3.4%)se sont terminés sur des frappes au visage (TKO), 106 (16.5+/-2.9%) sur une pression musculo-squelettique (soumission par clé), 91 (14.1+/-2.7%) sur des étranglements, 83 (12.9+/-2.6%) sur perte de conscience (KO), 173 (27.0+/-3.4%) par fin du temps de combat et sept (1.0+/-0.8%) sur discalification. Sa conclusion est que le plus grand nombre d'arrêts étant dus à des frappes à la tête, des études diovent être réalisé sur la morbidité que cela pourrait entrainer sur les athlètes.


Pour aller plus loin, il compare les arrêts par TKO obtenus en boxe anglaise et kick boxing et constate qu'il y en a plus en MMA. Là dessus, je vois quand même un bémo, c'est que dans les règles de kick et de boxe, lors de l'équivalent d'un TKO, le boxeur est compté et soit le match reprend, soit il y a KO mais l'arbitre n'intervient que rarement sur le TKO lui. Par contre en MMA, le premier TKO qui équivaudrait à un comptage en kick ou boxe revient à un arrêt du combat d'où la proportion plus élevée en MMA d'arrêt par TKO. Sachant que c'est là dessus qu'il base ses craintes sur les conséquences neurologiques possibles, je trouve qu'il est criticable de dire qu'elles sont pires en MMA qu'en boxe.
Ensuite, l'auteur dit lui-même que l'étude étant réalisé à partir de vidéos, le suivi des combattant n'a pas pu être réalisé contrairement au premier article.

Taxam
Admin
Admin

Nombre de messages : 175
Age : 33
Localisation : Rebigue
Date d'inscription : 13/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://toulouzen.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts martiaux testés par la science.

Message  Taxam le Mar 10 Fév - 20:07

Pour changer un peu de sujet, un petite étude traitant de l'effet des techniques de brise chute dans les arts martiaux lors d'une chute.

Publié en 2007 dans journal of biomechanics (impact factor: 2.897)


Martial arts fall techniques decrease the impact forces at the hip during sideways falling.
Groen BE, Weerdesteyn V, Duysens J.Sint Maartenskliniek Research, Development and Education, P.O. Box 9011, 6500 GM, Nijmegen, The Netherlands. b.groen@maartenskliniek.nl


Résumé:


Les chutes sur le côté sont une cause fréquente de fractures et traumatisme au niveau des hanches. Les techniques de contrôle de la chute dans les arts martiaux ont été testées pour voir leur influence sur la force d'impact de la chute. Dans cette étude, les auteurs ont voulu étudier par quels mécanismes les brises chute diminuent la force d'impact. Trois type de chute ont été testés sur des judokas. Dans le premier type, les judokas devaient arrêter leur chute en mettant un bras pour se protéger (mouvement réflexe servant ici de contrôle). Dans la deuxième, les judokas frappaient le tapis pour briser la chute et dans le troisième, ils roulaient pour l'amortir. Il sort de cette étude qu'avec les deuxième et troisième techniques de chute les judokas diminuaient l'impact de respectivement 27.5 et 30%. Ils ont également montré que l'utilisation de la main qui frappe le sol ne diminuait pas significativement l'impact de la chute. Ceci est intéressant puisque les chutes bloquées avec la main accroissent les risques de lésion à son niveau. De manière amusante, ils suggèrent que l'apprentissage des techniques de chute soit intégré dans les programme de prévention des chutes chez les personnes agées.

Taxam
Admin
Admin

Nombre de messages : 175
Age : 33
Localisation : Rebigue
Date d'inscription : 13/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://toulouzen.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arts martiaux testés par la science.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum